Bannière

Bienvenue sur Ratchet Galaxy !

Bonjour et bienvenue sur Ratchet Galaxy, le site francophone n°1 sur l'univers Ratchet & Clank.
   » Pour une navigation optimale - Utilisez Mozilla Firefox plutôt qu'Internet Explorer
- La fonction javascript de votre navigateur doit être activée
- Les cookies doivent être autorisés
- Une résolution minimum de 1024x768 px est préférable


Qu'est-ce que Ratchet Galaxy ?

  • Une source majeure d'informations et de médias divers et variés, allant des wallpapers aux musiques de la saga.
  • Une communauté active et accueillante, apte à vous aider dans la progression des jeux.
  • Une équipe motivée et ouverte à toute suggestion, qui se tient prête à répondre à vos questions.
  • Un lieu de partage pour les fans : consultez fan-fictions et fan-arts en ligne et soumettez-nous les vôtres !
Sondage Dossier du moment Changer de Design
Votre avis sur Ratchet & Clank PS4 ? Hommage à la communauté
Pour son 8ème anniversaire, Ratchet Galaxy
rend hommage à sa communauté !
   

- 85 votes
- Résultats
- Archives
66%
25%
4%
5%



Les News

[R&C PS4] Patch 1.04 et autres infos

Par RatchetBlaster, le 16/05/2016 à 07h00

13 commentairesFacebook

[Ratchet & Clank PS4 : détails du patch 1.04]


> Mode Photo : Il ne s'agit pas à proprement parler d'un véritable mode photo, mais plutôt d'un simulacre rendu possible via l'utilisation du Frappeur Plasma.
Pour cela, il vous faudra tout d'abord débloquer le cheat "Masquer l'ATH", afin de faire disparaître l'interface, puis d'exploiter la lunette de l'arme afin de prendre des captures d'écran à l'aide de la touche Share.

Image capturée par Energetik-Ratchet



> Audio : les dialogues de Big Al ne devraient désormais plus dysfonctionner.

> Trophées : le trophée "Fan de gadgets" se débloque désormais correctement.

> Bugs :
- Correction d'un bug empêchant le démarrage du train sur Kerwan.
- Correction d'un bug empêchant la progression de Big Al et Felton au cours du niveau.
- Correction d'un bug entraînant la disparition des caisses sous certains angles de caméra.
- Correction d'un bug empêchant la progression du joueur dans la station Nebula G34 après qu'il ait vaincu le boss.
- Correction d'un bug entraînant la disparition aléatoire des anneaux de vitesse durant les courses d'hoverboard.
- Le Rebondisseur conserve l'XP et les améliorations obtenues en cas de "perte".
- Le modèle V6 des armes Omega apparait désormais correctement chez le vendeur.
- Correction de bugs causant l'absence de l'Holodéguisement.
- Correction de bugs entraînant le blocage du joueur sur Quartu (porte ne s'ouvrant pas et station jetpack dysfonctionnelle).
- Correction de bugs entraînant le blocage du joueur après que ce dernier soit mort en même temps que le boss de Quartu.
- Correction d'un bug causant l'absence des versa-cibles (Swingueur) durant les séquences nocturnes sur Veldin.
- Autres divers correctifs et améliorations.


[Du côté de Ratchet Galaxy]


Une nouvelle dans l'équipe !

ratchetandyann, étant pris par ses études, nous avons fait le choix de recruter un nouveau validateur de fan-fictions. Ou devrais-je dire, une validatrice.

Bienvenue, en effet, à StreetPablo qui s'est portée volontaire et qui se chargera donc à présent de vos fan-fictions ! :)

Les rubriques Ratchet & Clank PS4 mises à jour

Certain(e)s l'auront déjà probablement remarqué, plusieurs rubriques de l'opus PS4 ont été créées et actualisées ces derniers temps, des Trophées aux Armes, en passant par le guide des Boulons en Or, tout ceci sous l'initiative de Ratchetlombax.

Ce dernier travaille d'ailleurs actuellement sur l'encodage et la mise en ligne des cinématiques du jeu, bientôt disponibles sur notre chaîne Youtube.

>> Accéder au menu de R&C PS4


[Les infos en +]


> Vous êtes vous déjà demandé qui l'emporterait de Jak ou Ratchet à la suite d'un duel à mort ? C'est la délicate problématique face à laquelle la célèbre chaîne Screw Attack ! a tenu à réagir et apporter une réponse argumentée...

> Le Saviez-Vous ? Ratchet & Clank PS4 est le premier opus de la saga à être officiellement commercialisé en Chine.

[Exclu] Interview du compositeur Michael Bross

Par RatchetBlaster, le 04/05/2016 à 07h00

23 commentairesFacebook

Ceux et celles qui suivent l'actualité de la saga Ratchet & Clank le connaissent bien. Il est le compositeur renommé et talentueux des derniers épisodes d'Oddworld, et travaille sur la licence d'Insomniac Games depuis 2010. En 2012, il nous adressait quelques gentils mots pour notre 5ème anniversaire.

Nous parlons bien entendu de Michael Bross ! De R&C: All 4 One à R&C PS4, en passant par Q-Force et Nexus, Michael a su réinventer l'identité musicale de la saga en mélangeant avec brio sonorités électroniques et instrumentations orchestrales, tout en offrant à chaque épisode des thèmes et une atmosphère uniques.

Image utilisateur



Croulant actuellement sous des heures et des heures de dur labeur, il s'apprête à achever sa dernière oeuvre : la bande-originale du premier gros projet en réalité virtuelle d'Insomniac, Edge Of Nowhere ; malgré un planning bien chargé, Michael a généreusement pris de son temps pour répondre à nos questions.


1 - Ratchet & Clank PS4 est votre quatrième contribution à la saga. Comment conservez-vous une certaine fraîcheur dans votre travail tout en restant fidèle à l'identité musicale de la licence ?

L'histoire est toujours unique, et c'est le vecteur principal lorsqu'il s'agit de développer de nouvelles idées et approches pour la musique. Aussi, j'écoute constamment de nouvelles compositions d'autres artistes et suis en recherche permanente d'idées fraîches qui m'inspirent. Ce genre d'idées finit par s'immiscer, consciemment ou inconsciemment, dans mon travail.

Quant à la consistance de ma musique au travers de la saga, j'ai la chance de travailler dessus depuis suffisamment longtemps, ce qui m'a permis de définir un univers sonore et musical lui étant propre.

2 - Cette nouvelle aventure retrace les origines du duo sous un angle nouveau, à la fois différent et nostalgique. Comment la musique traduit cela ? Quelle était votre philosophie ?

Bien entendu, je souhaitais capturer cette patte sonore reconnaissable et essentielle à la licence, mais puisque ce jeu se base sur l'épisode original, il intègre de nombreux nouveaux éléments. C'est véritablement un jeu distinct, qui se suffit à lui-même, et donc il lui fallait également de nouvelles idées musicales.

Néanmoins, chaque fois que je travaille sur un nouveau Ratchet & Clank, j'aime à plonger dans le passé et écouter la musique des précédents épisodes, afin de trouver certains concepts qui puissent être absorbés dans mon processus créatif.

3 - Avec R&C: Nexus, vous avez pu enregistrer la bande-originale à l'aide d'un réel orchestre. Était-ce avant tout un choix que vous avez jugé nécessaire, ou une continuation logique de votre travail, rendue possible par Sony ?

L'équipe d'Insomniac a tout simplement reconnu que l'utilisation d'un orchestre live ajoutait une certaine magie à l'expérience musicale de Nexus, et je pense qu'ils ne se sont même pas posés la question pour le nouvel opus, c'était un choix évident pour eux. La musique de ce jeu est épique par nature, et l'un des outils majeurs dans cette palette musicale est l'orchestre. Il m'est donc paru logique d'utiliser un orchestre live afin de lui offrir une touche particulière.

Image utilisateur



4 - Qu'est-ce que seul un orchestre symphonique vous permet de réaliser, que la musique synthétique n'est pas en mesure d'accomplir ?

De nos jours, en tant que compositeurs, nous pouvons réaliser des choses incroyables à l'aide de samples (extraits de sons, musiques, découpés et mixés). Je possède une librairie de samples qui à elle seule contient plus d'un million d'extraits de diverses expressions et articulations imitant une section entière d'instruments à cordes.

Cependant, quelque chose de spécial naît de la synergie d'un orchestre live. Il y a une certaine magie, une certaine énergie, qui ne peuvent pas toujours être reproduites par des samples. Cette magie dépend du fait que l'on rassemble tout un groupe de musiciens talentueux dans une seule et même pièce. Il s'en dégage une énergie formidable.

5 - Pour une saga telle que Ratchet & Clank, comment trouvez-vous le juste équilibre entre la composition musicale narrative (l'univers et ses personnages), et la composition interactive (le joueur et ses actes) ?

Pour moi, tout repose sur l'émotion et l'énergie, et mon approche est par conséquent moins manichéenne qu'une simple opposition "Histoire Vs Joueur".

Toutefois, j'accorde bel et bien une réelle considération à la composition interactive. Le temps que passe chaque joueur dans une zone définie est différent, et je réfléchis donc toujours à la manière la plus efficiente dont la musique peut s'adapter à ces variations.
Concrètement, cela revient à créer des compositions qui puissent longuement boucler sans devenir ennuyeuses pour l'oreille. Il existe certaines astuces de composition pour cela, que j'utilise à bon escient.

6 - Avez-vous considéré l'écriture de thèmes plus spécifiques et individuels aussi bien pour Ratchet que Clank, en tant que personnages, et qui reviendraient au travers des différents opus sur lesquels vous avez travaillé jusqu'ici ?

C'est déjà plus ou moins le cas, bien qu'il y ait des variations d'épisode en épisode. Si vous prêtez attention à Clank et Qwark, notamment, vous entendrez une certaine cohérence dans les éléments thématiques que j'ai employés.

Image utilisateur



7 - Dans le même ordre d'idées, ne pensez-vous pas que cette saga mériterait un grand thème musical récurrent, tels Halo ou Uncharted ? Ou est-ce préférable selon vous de traiter chaque jeu différemment ?

C'est un sujet dont l'équipe d'Insomniac et moi-même avons discuté plus d'une fois. Au final, nous avons convenu de préserver cette tradition qui consiste à créer un nouveau thème pour chaque nouvel épisode.
J'ai conscience que bon nombre de sagas profitent d'un thème récurrent à travers leurs divers opus, mais nous avons décidé de suivre un chemin différent.

8 - Quel aspect de Ratchet & Clank PS4 avez-vous le plus apprécié lors de votre processus créatif ? Des anecdotes à raconter ?

Mon équipe et moi avons travaillé durement sur cette bande-originale. À l'occasion, de temps à autre, j'allais rendre visite à Insomniac afin de rencontrer l'équipe de production et tester le jeu.
Cela dit, la majeure partie de mon travail a été effectuée à distance, et je n'ai donc pas pu suivre l'avancée quotidienne de son développement. Ainsi, Insomniac m'envoyait des captures vidéos dont j'avais besoin, afin de mieux visualiser et cerner le contexte de chaque situation. Je n'ai pas pu voir et apprécier le projet dans son ensemble avant la toute fin du développement.

Ce qui m'a vraiment bluffé en fin de compte a été de découvrir le résultat final, et constater à quel point tout s'est superbement bien assemblé. J'étais très heureux de voir que la musique soutenait dignement l'action. Il faut dire aussi que la réalisation audiovisuelle de cet opus est la plus réussie que j'ai pu admirer à l'échelle de la saga.
Je pense que les fans seront vraiment contents du résultat, mais je les laisse en décider par eux-même, manette en mains.

9 - Après avoir travaillé de nombreuses années dans l'industrie du jeu vidéo en tant que compositeur, comment en percevez-vous l'évolution ? Accorde t-on davantage d'attention et de reconnaissance aux compositeurs de jeux ?

Il y a eu beaucoup de changement. Il y a assurément plus de pouvoir entre les mains des créateurs de jeux aujourd'hui qu'auparavant. Créer un jeu représentait autrefois des coûts prohibitifs. Un développeur nécessitait alors énormément de moyens et ressources, mais de nos jours c'est devenu plus économique du fait de la prolifération d'outils puissants et peu coûteux, tels que les moteurs Unity ou Unreal.
Nous assistons ainsi à une effervescence créative et l'émergence de tendances intéressantes chez les développeurs indépendants. C'est une époque très excitante que nous vivons en tant que créateurs.

Clairement, plus les gens jouent et plus les compositeurs reçoivent de la reconnaissance. C'est un phénomène grandissant qui a aussi beaucoup à voir avec l'expansion des medias sociaux.

10 - Auriez-vous quelques mots pour les fans de Ratchet & Clank ?

Je suis profondément reconnaissant de pouvoir travailler sur cette saga, et de pouvoir partager mon oeuvre avec vous.
Mon espoir est que vous appréciez cette expérience !


En espérant que cette interview vous ait plus, nous vous invitons si vous le souhaitez à laisser quelques mots à Michael dans les commentaires, que nous lui ferons ensuite parvenir.

>> Site officiel de Michael Bross

Peu de gens ont réellement conscience de l'âme, de la patience et de la persévérance qu'implique ce métier créatif, et c'est pourquoi, aussi bien pour sa gentillesse, sa générosité que son travail dévoué, nous ne saurions que trop le remercier !

[R&C: le Film] Résultats du concours et clip musical officiel

Par RatchetBlaster, le 01/05/2016 à 07h00

20 commentairesFacebook

[Et nos trois heureux élus sont...]


... Tanie, Energetik-Ratchet et Galactic Ratchet, qui repartent chacun(e) avec un sac Ratchet & Clank: le Film contenant des stickers collectors ainsi que la bande-originale composée par Evan Wise !

Image utilisateur



Vous serez contactés très prochainement, donc n'oubliez pas de consulter votre messagerie RG ;)


[Un clip musical officiel du film Ratchet & Clank]


En marge de la sortie digitale et CD de la bande-originale du film, Milan Music nous propose un clip musical sur la chanson "Bad News Travel Fast", interprétée par Jelly Roll (feat. Jr. Moore).



>> Accéder à la tracklist et/ou commander sur Amazon


[Ratchet & Clank rejoignent les pilotes de Dead Star]


Vous n'avez pas téléchargé Dead Star, disponible gratuitement via le PS+ sur PS4 ?

Alors peut-être que cette information vous poussera à le faire, puisqu'en effet, Ratchet & Clank font désormais partie de la liste des pilotes dans ce jeu de conquête spatiale.



Attention toutefois, Dead Star sera retiré du catalogue PS+ ce Mardi 3 Mai, date limite avant laquelle il vous faudra impérativement vous connecter au jeu afin de récupérer gratuitement Ratchet.

Quant à Clank, il vous faudra jouer au moins une partie entre le Vendredi 6 et le Lundi 9 Mai pour l'obtenir.



À vos manettes !

[Concours] Des goodies R&C: le Film à gagner !

Par RatchetBlaster, le 23/04/2016 à 07h00

97 commentairesFacebook

[R&C: le Film : 3 poches "surprise" à remporter]


À l'occasion de la sortie du film Ratchet & Clank ce mois-ci, nous vous avons dégoté quelques sympathiques lots à remporter.

Ainsi, les trois premiers d'entre vous, sélectionnés par tirage au sort, repartiront avec un sac Ratchet & Clank: le Film, ainsi que des stickers officiels...

Image utilisateur



... mais ce n'est pas tout, puisque grâce à Milan Music, que l'on remercie chaleureusement, chacune des trois poches à gagner inclura un CD de la bande-originale du film !

Image utilisateur



Pour participer et tenter votre chance, il vous suffit de répondre aux 3 questions ci-dessous, et ce dans les commentaires de cette news :


1 - Par quel studio d'animation le film a t-il été réalisé ?


  • Pixar
  • Rainmaker
  • Blockade



2 - Dans quelle célèbre série animée Christophe Lemoine, qui incarne le Dr.Nefarious dans le film, prête t-il sa voix à un personnage ?


  • South Park
  • Naruto
  • Les Simpson



3 - Comment se nomme le compositeur du film ?


  • David Bergeaud
  • Michael Bross
  • Evan Wise




TIRAGE AU SORT ET RÉSULTATS LE DIMANCHE 1ER MAI



[Les infos en +]


> Un patch est disponible pour Ratchet & Clank PS4, et bien que la liste exhaustive des améliorations/correctifs apportés nous soit encore inconnue, nous avons confirmation qu'il rééquilibre la difficulté des courses d'hoverboard.

> Vous aimez les "game movies", ces vidéos résumant l'histoire d'un jeu à l'aide des cinématiques ou de séquences gameplay ? C'est exactement ce que nous propose la chaîne Game Cross Movie avec le "film complet" de Ratchet & Clank PS4 en VF.

[R&C PS4] Nos impressions + un RG Live !

Par RatchetBlaster, le 12/04/2016 à 07h00

16 commentairesFacebook

Nous vous donnons rendez-vous à 18h pour un RG Live spécial Ratchet & Clank PS4 sur notre chaîne Twitch !

Vous pourrez ainsi découvrir les deux premières heures de jeu, en version française et en mode difficile, ce qui nous permettra de vous donner un aperçu concret du jeu sans trop en dévoiler. En attendant, voici nos impressions écrites...



[Beau à en mourir]


Tel est le premier constat qui vous viendra à l'esprit en démarrant ce nouvel épisode de la saga, et pour cause : c'est assurément l'un des plus beaux jeux à avoir vu le jour sur cette génération, et qui fait honneur aux capacités de la PlayStation 4. Fourmillant de vie, de détails et gorgé de couleurs, Ratchet & Clank émerveille les rétines en tout instant, s'offrant par-dessus cela le luxe de proposer une fluidité exemplaire.
À vrai dire, ses 30 images/seconde ne se font que très rarement ressentir, tant les commandes et les animations bénéficient d'une réactivité sans faille. C'est bien simple, on a l'impression d'avoir affaire à un jeu carburant à 60 images/seconde, retrouvant ainsi une souplesse que nous avions perdue depuis A Crack In Time.
Juste pour chipoter, on pourrait lui reprocher un aliasing parfois un peu trop prononcé, mais c'est vraiment... pour chipoter au vu de la performance technique au demeurant époustouflante.

Superbe visuellement, mais pas que, puisque l'autre grande réussite dont peut se targuer le jeu et qui saute aux yeux... ou plutôt aux oreilles, est signée Michael Bross. Vous l'aurez deviné, il s'agit bel et bien de la musique. À la fois moderne et nostalgique, elle combine à merveille la sensibilité orchestrale du compositeur à des sonorités électroniques bondissantes et qui évoquent instantanément l'aspect funky des mélodies du premier épisode sur PS2. Un hommage subtile à David Bergeaud, à n'en pas douter.

Nous ne saurions d'ailleurs que trop vous recommander de baisser d'un ou deux crans les voix et bruitages qui, comme souvent avec les Ratchet & Clank, étouffent un peu trop la musique. Vous profiterez ainsi bien mieux de cette dernière, sans pour autant pénaliser le reste du design audio.
Il suffit d'écouter les différents thèmes d'Aleero City (anciennement Metropolis) pour capturer l'essence musicale même de cet opus, aussi épique qu'aventurière, aussi rythmée que lyrique, aussi contemporaine que nostalgique. Une partition qui figure à notre humble avis parmi les meilleures bandes-originales de la saga.
Un gros coup de cœur, en somme, qui vient confirmer, s'il le fallait encore, tout le bien que l'on pouvait penser de Michael Bross.



[Quand le neuf épouse l'ancien avec nostalgie]


La nostalgie n'est pas qu'audiovisuelle, loin de là, puisqu'elle se retrouve également dans la structure même du jeu et la fondation de ses différents environnements. Ainsi, le level design de chaque monde s'amuse à troubler les repères des joueurs, les planques et chemins secrets étant parfois placés au même endroit que dans l'épisode original, parfois totalement nouveaux et propres à cette aventure PS4.
Nous noterons d'ailleurs la présence d'un nouvel item à collectionner : les cartes holographiques, qui permettent de débloquer de nouvelles compétences destinées à augmenter la performance de notre arsenal et qui font également figure de pages encyclopédiques. En effet, chaque carte débloquée vient illustrer une arme, une planète ou encore un personnage de la saga, indiquant pour chacun(e) sa date et son jeu d'apparition au sein de la mythologie Ratchet & Clank.

Un ajout qui vient compenser l'absence de certains grands classiques de la saga, tels que les points de compétence, les arènes ou encore les séquences avec Clank Géant, qui cela dit n'étaient pas franchement palpitantes dans l'épisode original. L'absence d'un vendeur d'armures est quant à elle se veut justifiée par l'histoire, la seule armure que l'on obtient étant celle des Rangers Galactiques. Regrettable, certes, mais assurément pas handicapant.
Surtout quand l'on sait, de source sûre, que ces absences sont plus ou moins dues à des ressources de développement limitées. Ressources dont Insomniac Games a su néanmoins tirer profit à 200% afin d'accoucher d'une aventure de ~10-15h (sans compter la rejouabilité liée aux collectibles, au mode Défi, etc), rivalisant avec d'actuelles productions à gros budget. Et ceci porte un nom : le talent, pur et dur.

À titre de rejouabilité, il demeure toutefois les trophées à collectionner, ainsi que le choix de la difficulté ajustable. On vous conseille d'ailleurs vivement de démarrer le jeu en "Difficile" si tant est que vous soyez des joueurs habitués à la saga et/ou expérimentés dans le genre action à la 3ème personne.
Ce mode offre un challenge plutôt appréciable - ne vous attendez pas non plus à la difficulté d'un Dark Souls, bien entendu - qui aura de quoi vous tenir en haleine durant les nombreuses phases d'action, les ennemis se montrant relativement coriaces.



[Une expérience sacrément bien huilée]


Dans l'ensemble, on ressort incroyablement satisfait de cette aventure, partagé entre le plaisir d'avoir redécouvert les origines du duo sous un tout autre angle, et ce sentiment de fraîcheur digne d'un nouvel épisode. On comprend aussi bien mieux pourquoi Insomniac s'évertuait tant à rejeter le terme "remake" : cet épisode est tellement plus que cela...

L'histoire bien que relativement convenue, sait surprendre là où on le n'attend pas forcément, et se parcourt avec un grand sourire, un peu comme Ratchet sur l'image ci-dessus, vous voyez le genre ? Surtout que la narration délirante du Capitaine Qwark, qui nous suit de bout en bout, contribue grandement à l'humour du jeu et lui offre un cachet unique. Une bien belle idée scénaristique.
Certains fans déploreront sûrement l'absence de certains personnages ou moments phares du premier épisode, mais il est encore une fois important de se rappeler qu'il ne s'agit pas d'une bête copie conforme suivant son modèle à la lettre, et tant mieux ! Une fois ce fait assimilé, on ne profite que d'autant mieux de cette réjouissante épopée galactique qui se sera faite attendre plus de deux ans.

Enfin, on notera une VF de grande qualité, la majeure partie du cast original français ayant bel et bien été conservée. L'on retrouve donc avec plaisir Cyrille Artaux (Ratchet), Martial Le Minoux (Clank), Philippe Peythieu (Dr.Nefarious) et Hervé Caradec (Qwark), toujours au top de leur comédie, et la voix française de Drek, bien que n'étant plus la même, interprète le personnage avec tout autant de fougue et de talent.
Probablement dans le but de mieux coller aux tons plus clairs de sa voix originale dans le film, qui est rappelons-le celle de Paul Giamatti en VO, et de Bernard Alane en VF.



[En Conclusion]


À bien des niveaux, cet épisode pourrait être considéré comme le sommet de la saga Ratchet & Clank, et il y figure incontestablement parmi ses plus grandes réussites. C'est un véritable concentré du savoir-faire et de l'amour que ces développeurs ont engrangé pour leur série phare depuis 2002.
Au même titre qu'un Opération Destruction, il parvient à introduire la mythologie du lombax et de son fervent coéquipier à une nouvelle génération de consoles et de joueurs, et ce pour la troisième fois consécutive. Un exploit que bien peu de licences accomplissent.

Tout comme le film éponyme, il s'agit là aussi d'une belle lettre d'amour adressée aux fans, qui donne à voir l'énorme potentiel de la saga sur PS4 et plus généralement, des jeux d'action/plateforme colorés sur les consoles modernes, mais également une parfaite introduction à l'univers Ratchet & Clank pour les non-initiés.
Un grand bravo à Insomniac, un grand merci à PlayStation d'y croire encore, et vivement une suite !

>> L'avis de la presse


Les images de cet article ont été capturées par nos soins et sont disponibles en HD dans la galerie du jeu.

Page : 1 - 2 - 3 - ... - 87 - 88 - 89 >>
Tableau des news
Twitter
Youtube
FB

Changer de Design | Partenariat et Pub | Statistiques | RG Staff | Version mobile | Retour en haut
Ratchet Galaxy - Toute reproduction totale ou partielle est interdite sans l'accord des auteurs
Ratchet and Clank est une marque déposée de SCEA Inc et développée par Insomniac Games et High Impact Games.
Ratchet & Clank Wiki Fr The Ratchet & Clank Wiki The NAYSHOW